Crie pour moi Bercy ! Iron Maiden à Paris

par Yome NetSan @ 8 juin 2013

Cette semaine, j'étais en weekend dès mardi soir car j'avais organisé une petite virée parisienne entre mecs. Le motif ? Le concert d'Iron Maiden à Bercy mercredi soir ! Cela faisait plusieurs années que je voulais les voir et, cette année, je n'ai pas laissé passer l'occasion. Dès octobre dernier, j'avais pris les places pour deux vieux potes et moi (Damien et Alex) et un troisième larron (Raph) nous a rapidement rejoints.

Dès notre arrivée aux alentours du Palais Omnisport, nous avons vite remarqué qui était là pour le concert ou juste en touriste... Les fameux t-shirts noirs du groupe fleurissaient à tous les coins de rue, et il y en avait un paquet de modèles différents ! Histoire de faire couleur locale, je m'en suis payé un au stand qui était à côté de l'entrée.

La file d'attente était déjà bien longue et les premiers attendaient visiblement depuis le matin. L'ambiance était vraiment sympa, le public très diversifié.

Une fois à l'intérieur, la fosse et les gradins se sont remplis très rapidement. Là encore, bonne ambiance, on rigole, on fait la Ola...

Le groupe assurant la première partie s'appelait Voodoo Six et jouait du métal. Honnêtement, je ne peux pas dire si j'ai aimé ou pas. Le son était tellement mauvais qu'on ne distinguait que le chanteur et la batterie du brouhaha des deux guitares et de la basse. Et quand la première partie arrive en disant "Ca va pas durer trop longtemps avant Maiden", c'est que même eux n'y croit pas trop...

Après une petite pause d'une demi-heure, l'intro du concert d'Iron Maiden a enfin commencé sur les écrans géants avant que le groupe n'entre sur scène en courant... et à partir de là, ce fût la guerre dans la fosse.

Forcément, on est à un concert de hard rock, au milieu de milliers de fans, ça bouge un peu. J'ai juste pu reconnaitre que le premier morceau était Moonchild. Raph et moi nous sommes retrouvé, par les mouvements de foule, à un mètre des barrières à mi-chemin de la fosse. La suite n'a été que contacts, pogos, bousculades, coup de coudes sur le crâne (je suis sorti avec un grosse bosse) et recherche d'air respirable. Le problème est qu'il y avait des gars qui étaient là uniquement pour taper et se battre. On a pris des coups, on a dû en rendre. Raph est policier et ancien militaire, il a l'habitude et n'a pas hésité à se défendre. Une chose est certaine, s'il y a une prochaine fois, j'irai directement dans les gradins... 

Au bout d'un moment, on a reculé jusqu'à la régie pour avoir un peu plus de calme. On a enfin pu apprécier un peu le concert. Pour des gars de presque 60 balais, ils ont vraiment une pèche hallucinante ! Bruce Dickinson n'arrête pas de sauter et courir partout, il est difficile à suivre avec ses rampes tout autour de la scène. J'adore le voir faire le con, mimer des trucs avec le public pendant les parties instrumentales. C'était l'anniversaire de Nicko McBrain, le batteur, il a donc vite eu droit à son petit Happy Birthday. Les trois guitaristes enchainent les notes à toute vitesse, c'est vraiment impressionnant. Et Steve Harris, le bassiste, occupe vraiment la scène et court (presque) autant que Bruce.

Niveau scénographie, c'est du bon gros show bien rodé, même si, en lisant des forums après-coup, certains effets n'ont visiblement pas fonctionnés. Eddy, la célèbre mascotte du groupe, apparait plusieurs fois de manière assez impressionnante. Le light show est vraiment sympa et ça pète de partout. Les premiers rangs ont du avoir chaud, en plus de la promiscuité dans la fosse...

Mais tout ça passe assez vite et les morceaux s'enchaînent sans temps mort. Après les trois chansons du rappel, les lumières ont mis plusieurs minutes avant de se rallumer, donnant de faux espoir d'un second retour du groupe. L'ambiance en sortant de la salle était étrange car beaucoup sifflotaient sur la musique des Monty Python "Always look on the bright side of life"... alors qu'ils se tapaient dessus il y a quelques minutes seulement dans la fosse !

 

Setlist :
Moonchild
Can I Play with Madness
The Prisoner
2 Minutes to Midnight
Afraid to Shoot Strangers
The Trooper
The Number of the Beast
Phantom of the Opera
Run to the Hills
Wasted Years
Seventh Son of a Seventh Son
The Clairvoyant
Fear of the Dark
Iron Maiden

Churchill's Speech - Aces High
The Evil That Men Do
Running Free

 

Le lendemain, nous avons joué les touristes à Paris avec un petit tour à la Tour Eiffel et au Trocadéro. J'ai voulu en profiter pour aller à Retro Game Shop, le magasin de jeux vidéo d'antan chez qui j'avais laissé quelques euros il y a trois ans. Mes potes ont donc bien voulu me suivre mais nous sommes tombés LE jour de leur fermeture hebdomadaire ! Le bon côté des choses c'est que je n'ai rien dépensé de plus...

 

Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Magma - Concert 1971
Bruxelles - Théâtre 140

Now Listening...
Ibrahim Maalouf
La vache (BOF)

Now Listening...
Mat Jarvis
gas | gas0095

Now Reading...

Now Listening...
Ibrahim Maalouf
Diachronism (Marciac 2011)

Now Listening...
Ibrahim Maalouf
Diasporas (New Morning 2006)

Now Reading...

Now Playing...
Jeu de société
Takenoko + Chibis

Now Playing...
Android
7 Wonders

Now Listening...
Brian Eno
Ambient 1: Music for Airports

Now Watching...
Ben Harper
Pleasure + Pain

Now Reading...
Anne Rice
The Vampire Lestat