Mon second concert de Mike Gordon à Jam in the Dam

par Yome NetSan @ 30 mars 2012
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (01).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (02).jpg

Jeudi 15 mars 2012 @ 24:00

J'ai attendu 15 ans pour voir Mike Gordon et je suis sur le point d'assister à mon second concert en deux jours !

En jouant le dernier concert de ce deuxième jour à Jam in the Dam, Mike occupait la tête d'affiche avec un set tardif commençant à minuit. Sans autre groupe derrière eux, j'espérais qu'ils étireraient leur set un petit peu mais il a finalement duré exactement 90 minutes.

Les deux premiers morceaux étant Sugar Shack et Can't Stand Still, je me suis senti en confiance pour tweeter en direct la setlist grâce au Wifi gratuit à l'intérieur du Melkweg. Mais j'ai été perdu dès qu'ils ont commencé la première reprise. Car non, je ne connais pas toutes les chansons des Beatles... J'ai donc fait de mon mieux et je ne me suis pas formalisé si je n'épelais pas un titre correctement.

Mais de toute façon, j'étais là pour apprécier la musique avant tout. Depuis le début du festival, j'ai été plutôt gâté par le choix de morceaux (Zelda par LotusMeat par Mike et Birds of a Feather par Keller Williams). Mike m'a encore fait plaisir ce soir avec Funky Bitch ! J'adore ce morceau de Son Seals, qui fait partie du répertoir habituel de Phish et Scott Murawsky a déchiré sa partition de guitare !

Tout mon séjour à Amsterdam se dévoile au jour le jour sur mon autre site dédié à Phish :
BouncingAroundEuroom.eu

/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (03).jpg

 

 /image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (06).jpg

Il y a une autre histoire marrante avec ce concert. Comme lors du premier concert, ils ont joué une reprise pour la première fois : Kissing the Lipless par The Shins. Sur la setlist de la scène, tous les morceaux sont désignés par un seul mot ("Shack","Can't""Babylon") et dans ce cas c'était "Kissing". Peu après le concert, le site de fan Phish.net a publié la setlist en mentionnant la chanson "Kissing" comme "une nouvelle composition de Scott Murawsky" parce que c'est lui qui l'a chanté. Il se trouve que personne dans le public ne connaissait l'original, à l'exception de Stephen, un fan américain habitant à Amsterdam et rencontré la veille. Une fois chez lui, in a publié un commentaire avec le bon titre et le bon artiste. Mais comme il était le seul à l'affirmer, Phish.net a préféré attendre une confirmation officielle avant de corriger la setlist (ce que je peux comprendre). Mais d'un autre côté, personne n'a attendu de confirmation pour affirmer haut et fort qu'il s'agissait d'un morceau écrit par Scott...

L'erreur est donc restée et s'est retrouvée dans absolument tous les articles traitant de ce concert comme ici et  (bien que cela ait été corrigé depuis). Apparemment, ceux qui écrivaient n'était pas à Amsterdam ou n'avait pas prit le temps d'écouter la version originale, parce qu'ils auraient reconnu l'intro avec les claquements de mains et le groupe qui crie "Whoo !".
Une semaine plus tard, le site officiel de Mike a mis en ligne la setlist et tous les doutes ont été levés.

 

/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (07).jpg

En fait, il se trouve que j'avais déjà entendu ce morceau ! Il avait été repris par Marco Benevento et apparait dans le l'EP bonus Spell 579 il y a des années !

Cette aventure m'a fait réfléchir au "temps des cassettes", dans les années 80 et 90, où les concerts ne circulaient pas par Internet mais de main en main (ou par la poste) sur des cassettes audio. Et encore, pas tous ! Une telle erreur sur une setlist pouvait perdurer des mois, voire même ne jamais être corrigé ! Au jour d'aujourd'hui, une setlist erronée se répand sur Internet comme un feu de paille mais, à l'inverse, la correction ou la confirmation officielle peut être en ligne immédiatement. En fait, c'est toujours à qui parle en premier. Si la première personne à avoir rapporté la setlist d'Amsterdam avait connu les Shine (je n'en avais jamais entendu parler), la setlist aurait été bonne dès le début, bien entendu, et personne n'aurait attendu de confirmation pour la publier.

 

 

/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (04).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (05).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (08).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (09).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (10).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (11).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (12).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (13).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (14).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (15).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (16).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (17).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (18).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (19).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (20).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (21).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (22).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (23).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (24).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (25).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (26).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (27).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (28).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (29).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (30).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (31).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (32).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (33).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (34).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (35).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (36).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (37).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (38).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (39).jpg/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Mike Gordon (40).jpg
/image.axd?picture=/2012/3/2012-03-15 12 Mike Gordon/mini/Setlist night 2.jpg

 

 

Setlist :
Sugar Shack,
Can't Stand Still >
She Said She Said >
The Way It Goes,
Andelmans' Yard,
Kissing the Lipless* >
Babylon Baby,
Funky Bitch,
I Miss My Mind,
Hap-Nappy

* First Time Played (The Shins cover)

 

De très bons enregistrements de ce concert sont disponibles gratuitement ici :

 

Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Magma
Retrospektïw III

Now Listening...
Magma
Merci

Now Playing...
Switch
Yoku's Island Express (Démo)

Now Listening...
Phish
2018-08-31 Dick's

Now Playing...
Playstation Portable
WipEout Pure

Now Playing...
Playstation 4
TrackMania Turbo

Now Reading...
Olivier Vatine
Premières fois

Now Playing...
Arcade
Dariusbust

Now Listening...
Iron Maiden
Maiden Japan

Now Listening...
Janis Joplin
Pearl

Now Listening...
Ibrahim Maalouf
Levantine Symphony No.1

Now Playing...
Playstation Portable
WipEout Pure