Jazz à Vienne - Mardi 12 Juillet 2011 : John Scofield & Tribute to Miles

par Yome NetSan @ 13 juillet 2011

Toutes les bonnes choses ont une fin et ce sera ma dernière soirée au festival de Jazz à Vienne pour cette édition 2011. Mon abonnement me permettrait de venir à la soirée de clôture mercredi mais je rentre chez moi pour le grand week-end du 14 juillet.

Avec les alertes orages dans les départements voisins, j'ai voulu jouer la sécurité pour ne pas me retrouver aussi mouillé que jeudi dernier. Je suis donc parti tôt pour me trouver un bon gros poncho bien étanche, au cas où. Il s'est finalement révélé utile en fin de soirée.

Je devais aussi arriver en avance pour plusieurs raisons. La soirée était annoncée complète depuis quelques jours et il risquerait d'avoir beaucoup de monde à l'entrée. De plus, la collègue qui devait m'accompagner ce soir s'est désistée et j'avais pour mission de revendre son ticket avant le spectacle. La billetterie était fermée et il ne m'a pas fallu plus de 10 secondes pour trouver deux acheteurs pour ma place en trop. Mission accomplie, direction la queue. La foule à l'entrée était bien là et la file d'attente conséquente. Surtout que le soundcheck de John Scofield n'était pas encore terminé. Nous ne pouvions donc pas entrer avant 18h30 comme les autres jours.

Une fois à l'intérieur, j'aperçois de loin que mon banc est déjà occupé. Je me dis que trouver une chaise libre en face de la scène sera mission impossible... quand je me rends compte qu'il n'y a pas de chaise ! Assez étonnant, la fosse sera donc debout, ce soir, comme pour les soirées blues ou latines. Finalement, la raison sera plutôt à trouver dans l'affluence des festivaliers. Les 7500 places du théâtre ont certainement été remplies ce soir.

Avant le concert, les habituels gros plans sur le public diffusés sur les écrans géants ont été remplacés par un extrait du dernier concert que Miles Davis a donné sur cette même scène le 12 juillet 1991. Il s'agissait du morceau Human Nature, reprise de Michael Jackson, avec une énorme improvisation du saxophoniste Kenny Garrett. Ce concert a été la dernière prestation filmée de Miles avant sa disparition le 28 septembre.

 

John Scofield Quartet

J'ai connu ce guitariste par sa collaboration avec Medeski, Martin & Wood (les albums A Go Go et Out Louder). Ce n'est que récemment que j'ai découvert ses liens avec Miles Davis.

Son groupe est composé assez classiquement (rythmique basse/batterie + accompagnement au piano) mais son jeu très jazzy rend le tout original. On part parfois dans l'atonal et ça peut être difficile à suivre mais les impros ne sont pas trop longues.

John Scofield (guitare)
Mulgrew Miller (piano)
Scott Colley (basse)
Bill Stewart (batterie)

 

Tribute to Miles

Arrivent enfin les légendes du jazz que sont Herbie Hancock, Wayne Shorter et Marcus Miller. Tous ont vu leur carrière décoller suite à leur collaboration avec Miles Davis et c'est sous l'impulsion de Marcus Miller que cet hommage est né. Avant ce concert, je ne connaissais pas vraiment ce dernier et j'ai écouté Tutu, l'album qu'il a composé pour Miles. J'ai eu peur que cet hommage ne ressemble à cette déferlante eighties de synthétiseurs, boites à rythmes et séquenceurs ringards.
Heureusement, il n'en fut rien.

Le concert a été un magnifique medley de morceaux de Miles tirés de toutes les périodes de sa carrière. Tout s'enchaînant sans temps mort et avec de magnifiques improvisations. Wayne Shorter, tout particulièrement, avait l'air de s'amuser à échanger des riffs avec Sean Jones, un jeune trompettiste qui a parfaitement pris le rôle de Miles.

Je ne suis pas très bon pour identifier des thèmes instrumentaux, ou plus précisément, je n'arrive pas à mettre de nom dessus. J'en ai donc reconnu un certain nombre mais les seuls que je peux nommer sont Someday my Prince will come et Time After Time (soufflé par ma voisine).

On l'a vu venir depuis le début étant donné que son ampli était resté sur scène, mais John Scofield a attendu le rappel pour rejoindre le groupe. Ce qui a donné un joli super-groupe pour finir cet hommage en beauté... et sous la pluie qui s'est mise à tomber à la toute fin.

Marcus Miller (direction musicale, basse, clarinette basse)
Herbie Hancock (piano, claviers)
Wayne Shorter (saxophone)
Sean Jones (trompette)
Sean Reickman (batterie)

Commentaires

France Nicole Dugué 
13 juillet 2011 22:29


Juste un grand merci, étant donné la nuée de photographe au bas de la scène je pensais bien avoir un aussi bel article. C'est la 4e fois que je vois Marcus Miller à Vienne, et j'ai beaucoup aimé sa façon de s'inclure dans son groupe pour l'hommage à Miles Davis. Très grand aussi John Scofield

Et en ce moment en direct de Jazz à Vienne sur France Ô Al Jarreau
Les commentaires sont clos

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Phish
2013-07-31 Stateline, NV

Now Listening...
B. Harper C. Musselwhite
No Mercy In This Land

Now Playing...
Playstation Portable
Burnout Dominator

Now Watching...
Dangerous Days
Making Blade Runner

Now Playing...
Jeu de société
Carcassonne

Now Playing...
Super Nintendo
Super Bomberman 5

Now Listening...
Pink Talking Fish
2018-02-10 Port Chester, NY

Now Playing...
Playstation 4
Uncharted 4 : A Thief's End

Now Listening...
The Chemical Brothers
Exit Planet Dust

Now Reading...
Portal
Science, [patate] et jeu vidéo

Now Playing...
Jeu de société
Queendomino

Now Listening...
CoLD SToRAGE
Android Child