Résultats du concours Press Kit Duck Tales

par Yome NetSan @ 4 octobre 2013

Comme je le disais, je participe rarement à des concours et encore moins sur facebook. Et celui-ci m'a vite rappellé pourquoi.

La guerre des Likes

Je pensais que les photos soumises à Capcom feraient l'objet d'une sélection et que le gagnant serait choisi par l'éditeur lui-même. Cela aurait été forcément subjectif mais clair et net. Surtout qu'il y avait du level entre la mise en scène rappelant le milliardaire nageant dans son or (remplacé ici par des cartouches NES) , un photomontage cinglant sur l'habitude de Capcom de vouloir vendre toujours plus (DLC, ré-éditions, etc.) et une collection impressionnante de magazines Mickey et Picsou.

Mais le fait de faire voter tout le monde à coup de "j'aime" apporte naturelement son lot de dérives. Le manque de règle fait que c'était un peu "tous les coups sont permis" et j'avoue avoir été tenté par des pratiques pas très réglo. Je me suis finalement ravisé et comme c'est le résultat final qui compte, je pense pouvoir dire que j'ai été plutôt fair-play. Je me suis gardé de faire des commentaires désobligeants (presque tout le monde en a pris pour son grade) et j'ai même "liké" toutes les autres photos !

Bref, je ne vais pas m'étendre plus sur le sujet, je ne suis pas mauvais perdant. Bravo à la gagnante.

Merci !

Je tiens en tout cas à remercier tout ceux qui m'ont soutenu dans cette petite histoire comme mes potes que j'ai harcelé de messages et de tweets, mes collègues de bureau qui se sont vraiment acharnés (quitte à en faire un poil trop), la Retrogaming Room qui est venue voter en masse et Pix'n Love qui a retweeté ma photo !

Au final, l'essentiel est de participer et je me console comme je peux avec les moyens du bord...

/image.axd?picture=/2013/10/ConcoursDuckTales/On se console comme on peut_fixe.jpg

Catégories

Jeux Vidéo

Mots-clés

| | | | |

Le press kit collector de Duck Tales à gagner !

par Yome NetSan @ 30 septembre 2013

Un press kit Duck Tales ultra-limité

Capcom est coutumier des press kits originaux et particulièrement quand il s'agit d'une licence retro (on se souvient de celui de Mega Man 9).

Mais celui envoyé à l'occasion de la sortie de Duck Tales Remastered est encore plus classe : Il s'agit d'une valise-déjeuner en métal aux couleurs de la Bande à Picsou comme on en avait pour aller à l'école. On est déjà bien dans le retro mais son contenu l'est encore plus ! Au milieu des petits flyers rappelant ce que l'on trouvait dans le boites de jeux des années 80, trône une cartouche NES dorée de Duck Tales accompagnée de son certificat d'authenticité ! Le plus beau est que cette cartouche fonctionne vraiment ! Cerise sur le gâteau, le certificat annonce une quantité limitée à 150 dans le monde !

Bref, une vraie belle rareté. 

 

Le concours

Je participe rarement à des concours et encore moins quand il faut s'afficher et faire participer les copains. Mais je me dois de déroger à cette règle car un exemplaire de cette version collector a été mis en jeu sur la page Facebook de Capcom.

Pour participer, il fallait soumettre une photo de soit avec l'Oncle Picsou, sans autre obligation. J'ai donc voulu montrer mon attachement au riche canard en me montrant en train de remplir ma tirelire d'une pièce Mario, entouré d'une partie de ma collection.

Les 6 photos retenues ont été diffusées aujourd'hui et celle remportant le plus de "J'aime" à la fin de la semaine gagnera le concours. Oui, c'est aussi simple que ça !

Donc si le cœur vous en dit, je vous invite à aller "liker" ma photo en suivant le lien ci-dessous.

A ma connaissance, il n'est même pas besoin de dire "J'aime" sur la page Capcom elle-même (un compte facebook est requis par contre).
Les résultats seront connus le vendredi 4 octobre.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=613714915345981&set=a.613714675346005.1073741829.126914117359399&type=3&src=https%3A%2F%2Fscontent-b-cdg.xx.fbcdn.net%2Fhphotos-ash4%2F1378365_613714915345981_488503094_n.jpg&size=960%2C646

 

Merci d'avance et n'hésitez pas à faire tourner !

 

Catégories

Jeux Vidéo

Mots-clés

| | | | |

La puissance au creux de votre main

par Yome NetSan @ 2 septembre 2013

J'ai profité de ma période Game Boy pour finir l'inventaire et les photos de cette collection en noir et blanc.

L'article précédent était déjà agrémenté de clichés de jeux dénudés mais comme c'est toujours agréable à reluquer, voici un peu plus de retro porn !

jeux japonais en boîteeuropéens en boîteeuropéens avec noticeeuropéens en loose.

 

Ensuite, j'ai fait un comparatif de jaunissement entre mes 4 consoles classiques (non Pocket, non Color, non Advance) de différentes provenances :

pack complet acheté sur Internetpack complet de mon enfance, un souk au Marocje ne sais plus...

...et des différences de vieillissement de l'écran !

 

Dans la boite de la console complète, j'ai trouvé ce qui doit être la toute première publicité pour les jeux et accessoires Game Boy de l'époque.
Et bien vous saurez que le jeu Alleway est en réalité un jeu de sport. Et oui, il s'agit d'une simulation de Ping-Pong ! En parlant de sport, Tennis et Golf sont visiblement le top en matière de ce qui se fait de mieux niveau réalisme... mouais.
A la fin des années 80, Nintendo proposait une batterie externe pour sa console. Une sorte de boitier séparé que l'on branchait avec un fil pour jouer ! Et ça ne dérangait personne...
Chose étrange pour SolarStriker, on ne décrit même pas le jeu. Heureusement, les images et le contexte permettent de comprendre à quoi l'on a affaire.
On nous apprend que, contrairement aux autres jeux certainement, la difficultée de Qix augmente à chaque niveau. C'est une révolution, il faut l'acheter ! On sera même amené à faire face à deux Qix au lieu d'un ! DEUX, t'entends ?! Mais, euh, c'est quoi comme jeu par contre ?
Enfin, on ne dirait pas comme ça mais Super Mario Land est "la meilleure aventure de Mario".

 

Et enfin, la notice de la console elle-même répond à une question qui fait débat depuis des années : on dit bien UN Game Boy (avec un espace) et une cassette (pas une cartouche) !

Un Game Boy et des Cassettes de jeu
Un Game Boy et des Cassettes de jeu

 

Un été monochrome

par Yome NetSan @ 31 août 2013

Wallpaper Stack Boy 5
Wallpaper Stack Boy 5
Le compagnon idéal des vacances, ça a toujours été le Game Boy et cet été, encore plus que les précédents, je l'ai passé dans un univers tout en nuances de gris/vert.

Tout a commencé par Pokémon Pinball que j'ai trouvé en brocante. Le jeu est plutôt bon mais il m'a surtout donné envie de ressortir Kirby's Pinball. A partir de là, j'ai voulu retrouver Revenge of the 'Gator que j'avais emprunté à un copain durant un été, il y a vingt ans. Les souvenirs de parties de Link's Awakening et Solomon's Club à la piscine d'Evian me sont alors revenus en tête.

L'envie de retrouver les jeux que j'avais eu étant enfant, quel que soit la console, a toujours été le principal moteur de ma collection. Mais avec l'augmentation des prix du retro, je me suis récemment décidé à arrêter les achats de jeux "par réputation" (Quoi ? T'as jamais fait Ico et Shadow of the Colossus ?! Il te les faut absolument !) pour privilégier les jeux qui m'intéressent vraiment, même en loose. Le but final peut surprendre dans un milieu de collection et de business : tout simplement jouer à moindre frais.

Cet été, je suis donc reparti en chasse et j'ai réussi à mettre la main sur les jeux suivants :

Nintendo World Cup : C'était l'époque où mon frère jouait au foot et moi je suivais un peu.
■ Castle Quest : un jeu obscur, entre le jeu de carte et les échecs. Je me revois y jouer en allant aux régates le weekend (oui, moi je faisais d'Optimist).
■ Qix
■ Sneaky Snakes
■ The Bugs Bunny Crazy Castle
■ The Chessmaster : Souvenir de mon époque jeu d'échecs et scoubidou. J'ai même participé à un tournoi. D'échecs, pas de scoubidou.
■ The Hunt for Red October (A La Poursuite de l'Octobre Rouge) : Acheté au Jouéclub de Thonon, un mercredi après-midi avant un ciné (Beethoven ou Les Valeurs de la Famille Adams).
■ World Bowling : Encore un jeu inconnu trouvé au Le Grand Passage. Les bacs de jeux pas chers de ce magasin genevois étaient une source inépuisable de découvertes !

Il y a 10 ans déjà, c'est au bord du Lac du Bourget que j'ai repris goût au rétro avec ma copine, une GBA SP Silver et un linker Sagame de 256Mb en jouant à Mario's Picross, Oracle of Seasons et Oracle of Ages.
A l'époque, nous avions vendus quelques uns de ses vieux jeux sans les notices. J'ai donc voulu reformer les paires :
■ Othello
■ Battletoads
■ Hook
■ Prince Vaillant
■ Snoopy's Magic Show
■ The Simpsons Bart vs. the Juggernauts

Comme si cela ne suffisait pas, Jibé, l'auteur de Basse Def, la BD en pixel-art sortie chez Omaké Books en juin dernier, c'est lancé dans une Pocket Adventure qui m'a maintenu dans l'ambiance tout l'été.

J'ai aussi profité des longues heures d'attente lors du festival Jazz à Vienne en juillet pour jouer sur ma GBA SP NES Edition et cela a d'ailleurs bien plu à Pix'n Love ! 

La quête a continué avec d'autres jeux auxquels j'avais joué sur les cartouches des copains ou qui m'ont fait envie pendant des années :

■ A Boy and his Blob The Rescue of Princess Blobette
■ Alleyway
■ Balloon Kid
■ Bart Simpsons Escape From Camp Deadly
■ Burai Fighter Deluxe
■ Nemesis
■ Nemesis II The Return of the Hero
■ Pac Man Special Colour Edition
■ Parodius
■ Pinball : Revenge of the 'Gator
■ Pop Up
■ SolarStriker
■ Super R.C. Pro-Am

L'été touche déjà à sa fin mais mais pas mes recherches. Il me reste en effet encore pas mal de jeux à trouver... même si, depuis un mois, ma priorité est ailleurs.

Lire la suite de l'article ici...

Un canard, une souris, un lapin... Dix, n'est-ce pas ?

par Yome NetSan @ 21 août 2013

Retour aux sources de Picsou

A force de voir tout le monde jouer à Duck Tales Remastered, j'ai fini par craquer samedi dernier. Non, je n'ai pas fait chauffer la carte bleue parce que j'espère le trouver en version boîte lors de mon voyage aux Etats-Unis. J'ai plutôt décidé de ressortir l'original sur NES. J'ai été surpris de m'en souvenir aussi bien après plus de vingt ans. J'ai même réussi à le finir en un peu moins d'une heure (en Easy cela dit) !

Ca m'a rappelé les heures passées durant mon enfance à regarder La Bande à Picsou et à lire Picsou Magazine. Oui, je dois avoir une certaine attirance pour les vieux canards avars. 

 

Il n'y a pas que les canards dans la vie

Dans la foulée, je me suis lancé dans l'aventure portable sur Game Boy. Je l'avais depuis quelques années mais je n'y avais jamais vraiment joué. On y retrouve tous les niveaux de la version "console de salon" adaptés à l'écran plus petit. C'est assez impressionnant, je trouve. Il m'a résisté un peu plus longtemps (par manque d'expérience, je pense) mais je l'ai quand même terminé dès dimanche soir.

Maintenant, j'aimerais beaucoup m'essayer à Duck Tales 2 mais les cartouches NES ou Game Boy sont bien plus rares et les prix déjà trop chers.
Je vais donc devoir me tourner vers l'émulation dans un premier temps.

Et donc depuis samedi, j'ai la chanson du générique qui tourne en boucle dans la tête. D'ailleurs, je n'avais jamais entendu la chanson en entier et j'ignorais même qu'il y en avait eu une première puis une seconde version.

 

Il y a les souris et les lapins aussi !

J'ai aussi profité du long weekend pour commencer sérieusement Disney Epic Mickey 2 The Power of Two sur Playstation 3. C'est Acksell qui m'avait donné le bon plan pour trouver la version Collector à peu cher en janvier et j'ai finalement craqué en mars dernier. J'y joue avec le PS Move et j'aime vraiment beaucoup.

Alors oui, il a pas mal de défauts et la plupart étaient déjà présents dans le premier épisode : la caméra un peu à la ramasse, les objectifs pas toujours très clairs, des bugs de dialogues. De plus, le jeu a été clairement pensé pour se jouer à deux en coopération et quand l'on joue seul avec MickeyOswald en profite pour faire un peu ce qu'il veut (et forcément pas ce qu'on attend de lui).

Mais j'adore tellement l'univers, l'ambiance et les clins d'œil cachés partout dans les décors que je ne peux que continuer. J'utilise le guide officiel en version collector pour m'aider quand je suis perdu.

Le fait de pouvoir passer chaque obstacle de deux façons (au moins) ajoute aussi une dimension intéressante. Tout dépend si l'on veut faire plutôt "le bien" (en repeignant les toons) ou "le mal" (en dissolvant ce qui reste). Au final, on passe fatalement à côté de certaines choses et il faudrait refaire le jeu plusieurs fois pour tout essayer. Et c'est sans compter le nombre dingue de quêtes annexes et d'objets à collectionner (comme les pin's, idée tirée du Pin Trading des parcs Disneyland). Mais je n'aurai certainement pas le courage de tout débloquer...

En plus, contrairement à Tomb Raider que j'ai fini la semaine dernière, je peux y jouer en journée, devant mon fils qui prend ça un peu comme un dessin animé. A tel point qu'il m'a dit hier soir : "Toi tu joues à Mickey et moi je regarde et je rigole". Ca s'est fini avec The Art of Disney Epic Mickey comme livre de chevet au moment de se coucher.
Quand on peut faire plaisir...

 

Vu que je suis dans l'univers Disney, il faudra que je jette un œil sur le remake à venir de Castle of Illusion tout en espérant le même traitement (par Wayforward si possible) pour Quackshot...

Le point ludo-annuel

par Yome NetSan @ 13 août 2013

Comme chaque été, je fais un petit inventaire des jeux finis, en cours, en attente, voire abandonnés. Mais cette année, je vais m'abstenir de me fixer des objectifs car je ne les tiens jamais. Pourtant, je vois la fin (ou en tout cas "une" fin) de beaucoup plus de jeux que je ne l'imaginais. J'ai aussi l'impression de beaucoup joué sur des consoles retro (NESSuper Nintendo et GameBoy), mais je me rends compte que ce sont à chaque fois de petites sessions sur des jeux différents.

Jeux finis depuis août 2012 :

Lire la suite de l'article ici...

Du nouveau sur The Mook Of Love

par Yome NetSan @ 24 juillet 2013

Depuis l'année dernière, je mets à jour (plus ou moins promptement je le reconnais) mon site The Mook Of Love (mookoflove.netsan.fr) qui permet faire des recherches dans le sommaire de différents magazines/mooks.

Malheureusement, IG Magazine, l'un des deux mooks qui m'a poussé à développer cet outil, connaît ses derniers jours. Le numéro 27 sortant cette semaine sera en effet le dernier. Malgré mes propos parfois un peu critique envers certains choix, je regrette de voir disparaître le plus complet, le plus original, bref, le plus meilleur magazine de jeux vidéo proposé en kiosque.

Ah peu près en même temps que l'annonce de la mort d'IG, un autre mook a fait irruption chez les bons revendeur. Cette fois, il n'est pas (ou très peu) question de jeux vidéo mais de Cheesie Culture. En effet, les gars de chez Rockyrama nous parlent de leur amour pour les années 80 et particulièrement du cinéma de cette époque. Ils avaient déjà réalisé un gros livre l'année dernière et c'est grâce à leur site internet, lancé il y a quelques mois, que je les ai connu. C'est donc sous la forme d'un mook qu'ils reviendront plus régulièrement à présent. Je suis passé en coup de vent le 21 juin dernier à Lyon lors de la soirée de lancement du premier numéro.

Et donc qui dit mook et articles de qualité sur des sujets pas forcément d'actualité (voire même carrément rétro), dit forcément Mook of Love ! J'ai donc décidé d'intégrer cette collection naissante au site, ce qui permet de l'ouvrir, comme c'était mon idée dès le départ, à d'autres univers que les jeux vidéo. D'autant que, hasard du calendrier, le dernier numéro de Pix'n Love contient un article sur 2080, un artiste électro figurant aussi dans le livre Rockyrama ainsi que sur Bastards Rendez-Vous, le 45 tours accompagnant l'édition collector de ce livre.

Du coup, j'en ai profité pour apporter quelques modifications au site lui-même.

La première est l'ajout d'un nouveau menu déroulant dans l'entête pour lister les films et séries recensés dans les différents magazine. Il me faudra par la suite la mettre à jour avec les infos des précédents mooks. D'ailleurs, si quelqu'un est prêt à m'aider, ce ne serait pas de refus. Il est tout à fait possible que, dans un futur plus ou moins proche, j'ajoute d'autres menus pour la musique ou les livres cités dans les articles.

L'autre amélioration concerne la navigation qui était un peu lourde. Depuis la page d'un mook, il est maintenant possible de revenir sur la liste des mooks de cette collection ou d'aller directement sur le mook suivant ou précédent.

The Mook Of Love affiche donc à présent le sommaire de 68 ouvrages et compte bien continuer tant qu'il sera utile ! 

Collection Ouvrages
Console Syndrome 1 Download
IG Magazine 27 IG Magazine
IG Magazine 7 Hors Séries
IG Magazine 1 Livre
IG Magazine 3 Numéro Spéciaux
Pix'n Love 23 Pix'n Love
Pix'n Love 4 Cahiers du Jeu Vidéo
Rockyrama 1 Livre
Rockyrama 1 Rockyrama

 

 

Liens

NetSan NetworBouncing Around Euroom - My European Phish Journal
The Mook of LovePix'n Love Sakura 2009
Yome's TwitterMusique Vivante - Concerts



Check Google Page Rank


Recherche avancée

Now doing...

Now Listening...
Dead & Company
2017-11-12 MSG, NY

Now Playing...
Nintendo 3DS
ピクロス e7 (Picross e7)

Now Listening...
Chansons
Duos Taratata

Now Listening...
-M-
Lamomali Airlines

Now Playing...
Playstation 4
Dig Dug

Now Playing...
Playstation 4
Pac-Man Champ. Ed. 2

Now Doing...
Lego
Mindstorms EV3

Now Playing...
Jeu de société
7 Wonders

Now Playing...
Wii U
Super Mario 3D World

Now Watching...
Gaming
VideoKid (The Wizard)

Now Playing...
Nintendo 3DS
ピクロス e7 (Picross e7)

Now Listening...
k's Choice
Running Backwards